Changer fréquement de programme de musculation

Changer fréquement de programme de musculation

Changer fréquement de programme de musculation

Il y parait qu’il faut changer fréquemment de programme de musculation en cas de stagnation. Pourquoi changer de programme ? Comment le changer ? Dans quels cas il faut en changer ? A quelle fréquence ? Autant de questions que nous allons répondre dans cet article.

Si tu arrives sur ce blog pour la première fois, tu sera peut-être intéressé par mon guide sur la musculation. Je t'explique tout de A à Z : entraînement, alimentation, motivation, sommeil. Pour télécharger gratuitement ce guidecliques ici. Tu seras ensuite redirigé sur un autre onglet et tu pourras continuer ta lecture ensuite sur cette même page.

 

Pourquoi changer de programme ?

« Pour mieux progresser », réponse classique d’un expert, et pourtant ! C’est selon moi une réponse trop vague, il faut détailler un peu plus pour vous éclairer beaucoup mieux 🙂

Lorsque l’on pratique une activité sportive comme la musculation, au début nos muscles et notre corps ne sont pas habitués à avoir un entraînement aussi puissant : ce qui explique que les débutants peuvent prendre 10 voir 15kg de poids lors de leur première année.

Le problème ? Viens un moment où le corps s’habitue à tous ces entraînements, les muscles sont moins choqué et progresse donc moins.

La solution ? Changer le programme, l’améliorer, ou encore inter-changé les séances, ce que nous verrons plus loin.

 

Donner un coup de neuf à son programme

Alors là ! On a vraiment l’embarras du choix… (Ou pas).

Changer les exercices : Remplacer un développer coucher à la barre par un développer coucher haltère est un exemple ou encore des pompes mains serrées remplacé par des dips! Le but ici est de garder le même entraînement, les mêmes temps de repos et de remplacer simplement les exercices. Très efficace !

Changer les temps de repos : Raccourcir les temps de repos pour un entraînement plus intensif et plus axé cardio ! Augmenter pour un entraînement plus force ! Attention, les temps de repos ne doivent pas dépasser 3 min (et 1min30 pour les entraînements sans matériel) !

Alterner les séances : Plus propice à un entraînement en salle. (exemples : Remplacer l’entrainement des pectoraux le lundi, par le dos, mettre les pectoraux le jeudi du coup, à la place des mollets, qui seront entraîné du coup, le mardi, à la place du dos).

Augmenter les charges : On n’y pense jamais mais ça peut être une solution ! Un poids plus lourds permet de bien choquer ses muscles, et à juste titre, passer d’un exercice ou l’on effectue 8 répétitions à 5 répétitions c’est passer dans un entraînement de type force ! Bien sûr, si augmenter le poids vous fais mal exécuter le mouvement, nada ! N’utilisez pas ce levier !

S’entraîner avec quelqu’un : S’entraîner avec quelqu’un qui a autant d’ambitions que vous est excellent, pourquoi ? Votre moral va être plus élevé, et en plus, votre collègue pourra vous venir en secours si par hasard la barre tombe sur vous, ce gage de sécurité permet une plus grande confiance, et d’aller chercher les dernières répétitions ! Celle qui fait le plus mal mais ce sont aussi celles qui apportent le plus de résultats !

Prendre une pause : Vraiment la solution de dernier recours, si vous sentez que vous n’en pouvez plus, malgré avoir essayé tout ce qui est au-dessus, vous avez peut-être besoin d’une petite pause (1 semaine) pour se ressourcer ! Attention, à utiliser avec modération 🙂

Si pendant cette semaine vous mourrez d’envie d’aller vous entraîner, c’est bon signe !

 

A quelle fréquence ?

Pour ça… Il y a deux écoles :

  • Changer de programme toutes les 3 semaines, 1 voire 2 mois maximum, c’est un peu ce que tout le monde préconise, mais je ne pense pas que ça soit la meilleure solution.
  • Changer de programme, dès que vous ne progressez plus : cela peut être 2 mois, 2 semaines, 3 semaines, peu importe. Le seul inconvénient : Il faut savoir à quel moment on ne progresse plus, et cela demande de se connaître.

 

Voilà cet article touche à sa fin ! Merci de m’avoir lu, si vous avez aimé n’hésitez pas le partager ! Donner également votre avis dans les commentaires et je m’y ferai une joie d’y répondre !

Si tu arrives sur ce blog pour la première fois, tu sera peut-être intéressé par mon guide sur la musculation. Je t'explique tout de A à Z : entraînement, alimentation, motivation, sommeil. Pour télécharger gratuitement ce guidecliques ici. Tu seras ensuite redirigé sur un autre onglet et tu pourras continuer ta lecture ensuite sur cette même page.
Pour aller plus loin, tu peux télécharger mon guide  sur la musculation. Je t'explique tout de A à Z : entraînement, alimentation, motivation, sommeil.
Pour télécharger gratuitement ce guidecliques ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *